SUD éducation Eure et Loir 28

06 février 2019

STAGE PÉDAGOGIES ÉMANCIPATRICES ET ALTERNATIVES Demandez le programme !

 STAGE OUVERT À TOUS ET TOUTES, SYNDIQUÉ-E-S OU NON !

plaquette stage PÉDAGO EURE ET LOIR V2-page001

plaquette_stage_P_DAGO_EURE_ET_LOIR_V2

Pour vous inscrire au stage :

- si vous êtes dans le 1etr degré : vous devez remplir le formulaire d'autorisation d'absence (ASA) en ligne dans le portail interacadémique  via l'application AA1D en indiquant dans le motif de la demande de congé "stage de formation syndicale".

- si vous êtes dans le second degré : vous devez envoyer à votre suspérieur hiéréchique le courrier de demande d'autorisation d'absence pour "stage de formation syndical" (cf courrier-type ci joint)

mod_le_de_courrier_demande_de_stage

plaquette stage PÉDAGO EURE ET LOIR V2-page001

 

Posté par sudeduc28 à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]


05 février 2019

GRÈVE INTERPROFESSIONNEL SOLIDAIRES 28 DANS LA RUE !

Les camarades de Solidaires Finances publiques et des camarades de SOLIDAIRES étaient en grève aujourd'hui aux côtés des gilets jaunes et de la CGT.

Manifestation - Plus de 200 militants de la CGT et une cinquantaine de gilets jaunes défilent côte à côte à Chartres

La mobilisation "pour une société de progrès et de justice sociale", organisée dans toute la France par la CGT, ce mardi 5 février, a rassemblé plus de 200 militants cégétistes, aux alentours de 14 h 30, devant la préfecture, place de la République, à Chartres.

https://www.lechorepublicain.fr

 

Posté par sudeduc28 à 19:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

ÉVALUATION NATIONALES CP SUD ÉDUCATION PROPOSE DES MODALITÉS D'ACTION

evaluations_nationales_en_cp-1evaluations_nationales_en_cp_1

 

Évaluations nationales en CP : SUD éducation propose des modalités d'action

Les évaluations nationales imposées aux enseignant-e-s ont été un fiasco : des tests standardisés trop complexes pour des enfants à l'entrée en CP ; des tests qui comportent des stéréotypes sexistes ; des problèmes techniques nombreux qui ont empêché les élèves d'écoles entières de passer tout ou partie des évaluations.

https://www.sudeducation.org

 

Posté par sudeduc28 à 17:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]


18 janvier 2019

Tous et toutes en grève le 24 janvier + AG post manif

DEF-Tract grève 24-1 page 2

DEF-Tract grève 24-1

DEF_Tract_gr_ve_24_1

Posté par sudeduc28 à 11:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 janvier 2019

Rentrée 2019, les suppressions de postes continuent !

Rentrée 2019, les suppressions de postes continuent !

Suppression_de_postes

Le ministère a communiqué au Comité technique ministériel du 19 décembre la répartition des créations de postes à la rentrée 2019.

Pour le premier degré, dans 13 académies sur 31 il n'y a aucune création de postes alors que toutes vont devoir dédoubler des classes de CE1. Cette inégalité est d’autant plus forte que des académies comme Lille et Marseille se retrouvent avec très peu de nouveaux postes alors que d’autres académies sont très favorisées comme Paris qui perd des élèves et se retrouve pourtant avec 40 nouveaux postes.

En tout, plusieurs centaines de postes vont manquer à la rentrée prochaine. Le ministre compte sans doute puiser à nouveau dans les maître.sse.s + restant.e.s. Pourtant, le ministère promet, à qui veut l’entendre, que partout les taux d'encadrement s'amélioreront. Une belle amélioration, avec des classes surchargées en dehors des classes dédoublées en CP et Ce1 Rep. sans oublier les postes Rased et les remplaçant.e.s à recréer !

Dans le second degré, le ministre joue à l’enfumage. Au lieu de présenter les créations ou suppressions de postes, le ministère a présenté des “moyens annoncés” incluant des heures supplémentaires pour camoufler les suppressions massives de postes. Une première qui empêche de connaître la réalité jusqu’à l'arrivée des dotations horaires des établissements.

Sous prétexte de renforcer le pouvoir d’achat des professeur.e.s, le ministre mise sur sa volonté de doubler les heures supplémentaires obligatoires pour que ce qu’il appelle les « moyens annoncés » correspondent à des équivalents temps pleins. En fait, ces heures supplémentaires ne remplaceront pas des enseignant.e.s qui ne peuvent être à deux postes à la fois. Ces milliers de faux postes vont rendre les emplois du temps encore plus invivables, aggravant les conditions de travail déjà malmenées.

Et comme pour le premier degré, ce sont les mêmes académies qui seront les plus maltraitées.

 

SUD éducation revendique :

Le maintien de tous les postes dans l’éducation nationale et un budget à la hauteur des besoins ;

Le maintien d’un réel service public national de l’éducation, contre les inégalités scolaires sur le territoire ;   

Une réduction des effectifs par classe et la mise en place d’un dédoublement systématique par un cadrage national ;   

L’abrogation de la réforme du lycée et du bac ;   

Des établissements polytechniques avec un enseignement qui garantisse à tou .te.s les élèves l’appropriation de tous les types de savoirs – qu’ils soient manuels, techniques, artistiques ou théoriques – reposant sur des pratiques pédagogiques coopératives et émancipatrices.

Posté par sudeduc28 à 18:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]